colorants, additifs, vitamines chimiques de synthèse, pesticides, toxiques….et neurotoxiques

santé en danger
« Certains colorants alimentaires artificiels pourraient être liés à l’hyperactivité chez les enfants ».
La quinoléine est utilisée dans des procédés métallurgiques, ainsi que dans la fabrication de polymères, de colorants et de produits agrochimiques. Elle est également utilisée comme solvant, comme désinfectant et comme conservateur alimentaire, par exemple E324 (Ethoxyquine) est un conservateur et pesticide de la famille de la quinoléine. Le colorant jaune de quinoléine est codé E104 et répertorié comme colorant alimentaire par le Codex Alimentarius. Plusieurs médicaments ou composés à propriétés pharmaceutiques potentielles comportent le motif de base quinoléine.
des milliers de morts et des dizaines de milliers de handicapés…mais toujours en vente.
Grand guide des additifs alimentaires
Si vous voulez en savoir plus sur les effets de additifs alimentaires sur votre cerveau , consultez le GRATUIT -Page 300
Sur certains emballages, les noms des additifs sont notés et NON les E…, tout ceci pour ne pas que le consommateur s’alarme ! Donc faire très attention, « l’absence de E… » notifié sur l’emballage de vos produits, ne veut pas dire : « ABSENCE D’ADDITIF ! »
« Certains colorants alimentaires artificiels pourraient être liés à l’hyperactivité chez les enfants ».
L’aluminium est aujourd’hui considéré comme un neurotoxique. Il interviendrait notamment dans le déclenchement de la maladie d’Alzheimer. Au vu des nouvelles études, il est prudent d’éviter d’ingérer ce métal. Si les emballages et casseroles en aluminiun métal, peu assimilable, présentent assez peu de danger pour un usage ponctuel.
cette étude vient étayer la thèse de l’incidence des « excitotoxines » telles que le monosodium glutamate et l’aspartame dans l’autisme et autres troubles associés, et confirment, si besoin en était, que la nourriture industrielle, qui présente une forte teneur en conservateurs, édulcorants artificiels et colorants, constitue l’un des facteurs majeurs de l’épidémie actuelle de troubles de l’apprentissage et du comportement.
La chimie a totalement envahi les mondes de l’industrie et de l’agriculture. Résultat : on trouve des substances chimiques partout : plastiques, peintures, produits de nettoyage,… mais aussi cosmétiques et alimentation (50 kg sont produits mondialement par personne et par an) ! Or environ 1 500 d’entre elles, présentes dans les objets de notre quotidien, sont encore reconnues toxiques pour l’homme (et l’environnement). Allergies, stérilité, troubles neurologiques, cancer… pour limiter les risques sanitaires, voici une présentation des 10 produits chimiques nocifs les plus couramment croisés.
vidéo Corinne Gouget (glutamate)
Le glutamate (GMS) est un poison caméléon qui se cache sous différents noms selon les fabricants d’aliments, pas facile de s’y retrouver sur les étiquettes : Glutamate monopotassique (E622), Diglutamate de calcium (E623), Glutamate d’ammonium (E624), Diglutamate de magnésium (E625)….extrait de levure, levure ajoutée….
Les 92 effets recencés par la FDA : Aspartame (E951) un poison mortel lent ! Appartenant à la famille des excitotoxines, l’aspartame(aspartyl-phenylalanine-methyl-ester)est un édulcorant de synthèse classé comme l’additif le plus dangereux avec le glutamate monosodique. ClasséRouge dans la liste des additifs alimentaires.Les excitotoxines sont des acidesaminés excitateurs neurotoxiques qui ont la capacité de détruirerapidement les neurones de notre cerveau en les excitant jusqu’à ce qu’ils explosent. C’est la mort descellules nerveuses. Ces excitotoxines sont neurotoxiques, c’est-à-dire qu’elles ont la triste capacité de détruire rapidement les neurones de notre cerveau.
Durant seize ans, le comité de la FDA (Food and Drug Administration) américaine s’est refusé à autoriser l’usage de ce produit dans l’alimentation humaine en raison des études démontrant sa nocivité. Le 8 mars 1977, la compagnie Searle qui a inventé l’aspartame (Searle a depuis été rachetée par Monsanto, la tristement célèbre multinationale qui a mis au point de nombreuses plantes transgéniques) embauche Donald Rumsfeld comme président.
dorway.com
Assez dément non quand on sait que l’aspartame est un puissant neurotoxique
La consommation régulière d’édulcorants (édulcorants non caloriques artificiels) comme l’aspartame, pose un risque important pour la santé, selon les experts. Derrière un grand nombre de ces produits nocifs se trouve la société Monsanto.
Personne ne mentionne jamais qu’il y a une différence fondamentale entre vitamines naturelles et vitamines de synthèse ; et pourquoi donc ? Parce qu’il s’agit bien sûr de celles de synthèse, les naturelles n’étant pas brevetables. Or comme je l’ai déjà souvent expliqué en tant qu’ancien chimiste, la chimie dite organique concerne des molécules complexes constituées de séries de radicaux qui dans la nature sont rangés dans un ordre mathématique parfait selon la loi des séries de Fibonnacci. Sachez que la synthèse chimique, si elle reconstitue la formule globale des molécules, est la plupart du temps incapable d’en respecter la géométrie dans l’espace et en particulier l’ordre des radicaux. C’est un peu comme un train dont les wagons ne seraient pas dans l’ordre initial. En chimie, on appelle cela des variétés allotropiques. Le problème est que leurs propriétés peuvent être très différentes. C’est ainsi qu’il existe des maladies de survitaminose avec des vitamines de synthèse qui ne se manifestent jamais avec des vitamines naturelles.
Les molécules d’origine naturelle présentes dans les plantes et les règnes naturels peuvent être qualifiées de vivantes. Plusieurs études démontrent qu’elles ont des propriétés biologiques différentes des molécules de synthèse. Les vitamines et les nutriments synthétiques ne sont pas convenablement acceptés par l’organisme, dont le mode de fonctionnement s’est élaboré en plusieurs dizaines de millions d’années sans chimie de synthèse. Ces molécules artificielles sont des corps étrangers souvent indésirables pour le corps qui s’efforce de les éliminer au plus vite à la condition que ses systèmes de défense et d’épuration ne soient pas trop atteints. Les industries alimentaires et pétrochimiques essaient de faire croire que les nutriments chimiques seraient identiques aux nutriments naturels mais en fait, la chimie de synthèse ressemble à la nature comme une photo ressemble au sujet photographié sans pouvoir en aucun cas le remplacer.
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s